mercredi 10 octobre 2012

*Astuce* Comment REMPOTER son orchidée ?

Rappel pour les dormeurs : c'était la fête des orchidées à Fontfroide ce weekend ! *article
Je vais vous révéler les astuces délivrées sur place par plusieurs professionnels.

Objet : Comment rempoter son orchidée ?

Le rempotage s'effectue tous les 2 ou 3 ans : oui c'est bien mais quand on s'apparente à un Jardilooseur on connait pas l'âge de son orchidée ou du moins son dernier rempotage (*On s'en tape... eh oh!) et en bon fainéant on se dit qu'elle est bien la petite : elle fleurit, elle fait de nouvelles feuilles, de nouvelles racines... so what ?
Mais non le rempotage c'est chouette, ça vous permet de corriger plein de trucs et surtout pour refaire une santé à votre protégée !

 Regardez de plus près !
comment rempoter son orchidée
1 - Orchidée de travers, qui se fait la malle!
2 - Vieilles hampes (marrons et sèches)
3 - Racines devenues trop longues
4 - Racines mortes
Autres phénomènes : premières feuilles jaunes, flétries...

Quoi !? votre orchidée ne présente aucun de ces "défauts" ? => sortez immédiatement! *joke*
Au contraire si comme nous vous vous dites "ah oui c'est vrai" et bien nous vous proposons de suivre les étapes d'un rempotage réussi !

Bref... on est parti !

I) Préparer son substrat !
substrats pour le rempotage de votre orchidée
Le substrat le plus couramment utilisé est l'écorce de pin. Et à juste titre car il est parfait pour les Phalaenopsis, espèce d'orchidée la plus vendue.
Mais petite astuce supplémentaire pour ceux qui n'ont pas le temps et pour les fainéants : le sphaigne !
Quésaquo ? Cette petite mousse conserve l'humidité plus longtemps sans pour autant provoquer le pourrissement des racines. A condition de ne pas faire un substrat 100% sphaigne (loose assurée!) il vous permettra d'espacer vos arrosages et ainsi même en cas d'oubli de conserver une orchidée en bonne santé.
Pour utiliser le sphaigne il faut l'humidifier et hacher le tout avant de le mélanger au substrat principal (écorce de pin).
faire un mélange pour rempoter son orchidée
Ouuuh le beau mélange !
II) Faire le ménage !

Premièrement sortez votre orchidée de son pot et enlevez délicatement l'ancien substrat.
Cette opération réalisée, munissez-vous d'un ciseau (obligatoire : désinfecté) et commencez votre ménage dans les racines.
Comment reconnaitre une racine saine d'une morte ? En les touchant !
- Si la racine est molle (sèche), on coupe !
- Si au contraire la racine est ferme, on garde. (peu importe sa couleur!)
On en profite aussi pour bien humidifier les racines afin de pouvoir par la suite plier convenablement celles devenues trop longues => Avec l'eau la racine se ramollit et sera plus facile à manipuler.

Astuce Looseur Premium : Si toutes vos racines sont mortes (ça arrive!) et bien c'est pas encore foutu ! Placez votre orchidée au dessus d'un bocal rempli d'eau (ne doit surtout pas tremper!) et attendez patiemment que celle ci veuille bien refaire des racines (de quelques semaines à plus d'un mois).

Ensuite on choisit un pot, bien souvent son ancien pot fera très bien office de nouveau !
Il faut adapter la taille du pot à la masse des racines... l'orchidée aime être à l'étroit. C'est inutile de la mettre dans un pot plus grand.

III) Bah euh... on rempote !

- Commencez par remplir le fond du pot avec des billes d'argile ou de pouzzolane (facultatif : encore une histoire de fainéantise) 
- Placez votre orchidée en faisant rentrer toutes les racines... > bourrins s'abstenir !
- Remplir avec le substrat et bien tasser (tapotez le pot sur le sol pour faire descendre les écorces)
Cette étape est longue mais ne doit pas être négligée.
- Ne pas recouvrir la base de la plante, cette partie n'aime pas baigner dans l'eau. (Rappel au passage : ne jamais arroser/vaporiser les feuilles de l'orchidée !)

IV) Vérification

Et oui il y a un moyen de vérifier si votre orchidée a bien été rempotée !
On prend la plante par les feuilles et on soulève, si la plante sort de son pot = PAS BIEN
Si tout reste en place (sans non plus l'agiter dans tous les sens) = BIEN

Allez un petit avant/après en photo c'est toujours sympa :
rempoter son orchidée
Tadam! L'orchidée est redressée...
comment réussir son rempotage orchidée
...et ne se barre plus de son pot. 
Une fois votre rempotage effectué, n'arrosez pas votre orchidée ! Le substrat est déjà humidifié. Attendre 10/12 jours.

Extra :
Votre orchidée a de superbes feuilles, fait plein de nouvelles racines mais ne fleurit pas ?
Avez vous vérifié son exposition ? Pour faire refleurir son orchidée, celle ci doit impérativement se trouver à - de 50 cm d'une fenêtre et ne pas être exposée Nord. 

En espérant que cet article vous donnera envie de rempoter votre orchidée !
Si vous avez une question ? N'hésitez pas les internes sont là !

Lo.

8 commentaires:

  1. Bonjour j'ai une grande passion pour ces belles . J'en es 8. Elles sont défleurient dpuis le mois de Juin . Elles ont de trés grande feuille .Beaucoup de racines , et prés de la fenétre au sud. Elle ons un demi verre d'eau environ toutes les semaines, et l'engrais tout les mois . Il m'arrive comme cela ma était recommender par un collectionneur de les doucher de temps en temps dans ma douche. Je crois que la j'ai tout faux .Merci pour tout .
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Thérèse,
      Je crois que le collectionneur a voulu dire les "baigner". C'est à dire tremper le pot (uniquement!) dans l'eau, il faut éviter l'eau stagnante sur les feuilles.
      Si tu veux une aide plus personnalisée, n'hésite pas à faire un tour sur le standard de la clinique (deuxième onglet) pour présenter une de tes orchidées!
      Ben

      Supprimer
  2. Joli reportage !
    Personnellement, je pense que la présence de sphaigne est très risquée.
    La sphaigne c'est super pour retaper une plante ou pour la multiplier, mais elle doit être bien essorée et dans un mélange, c'est pas possible de le faire.
    Faut pas oublier, que la majorité des plantes meurent d'avoir été trop arrosées ou au mauvais moment(coup de froid).
    Tout mes Phals sont passés en billes d'argile et ainsi, ne pourrissent plus ... c'est le paradoxe de la culture en semi-hydro.
    Le 'truc' : arrosage sur le bord du pot (loin du coeur de la plante et quand le velamen (voile) des racines est devenu blanc) ... ce sont les racines qui décident si elles descendent vers l'eau ou pas ; certains l'adorent, d'autres préfèrent la zone sèche.
    Voilà, si tu maîtrise, l'arrosage (quelle que soit la plante), y'a peu de risques de perdre une plante.
    Bonne journée à toi.
    PS : Ben c'est le frère et Lo c'est la soeur ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Plantine,
    Déjà merci pour cette intervention :) et oui je suis bien la soeur (Lo) et Ben, mon frère.
    C'est donc moi qui est écrit cet article. C'est marrant que tu parles de sphaigne, j'ai remarqué récemment que ma mini orchidée avait un substrat uniquement à base de sphaigne... c'était complètement trempé ! J'ai pu l'essorer comme une éponge. J'ai fais sécher le tout au soleil et je pense que je vais la rempoter. Ses racines du bas ont pourris.
    C'est pour ça qu'en mélange ça doit le faire uniquement à condition de couper TRES finement le sphaigne et en en mettant que très peu.

    Tes orchidées ont donc un substrat 100% billes d'argiles ? Etonnant !

    Bonne soirée et encore merci pour ces conseils !

    RépondreSupprimer
  4. Hello,
    La sphaigne pure pour les Phalaenopsis, c'est super à condition de savoir gérer les arrosages. J'ai passé la plupart de mes Phals en sphaigne (15 sur 20, seuls 5 sont restés dans leur substrat d'origine en mélange d'écorces) et après quelques ajustements, j'ai même réussi à en faire refleurir alors que certains étaient mourants ;-)
    On pense souvent que les orchidées n'aiment pas l'eau, mais par exemple, on peut mettre des Phals en hydroculture totale, j'en ai sauvé deux comme cela : en vase avec les racines plongée dans de l'eau peu minéralisée. Au bout de quelques mois j'ai replanté l'un dans de la sphaigne, et il a refleuri, et le second est toujours dans son vase depuis plus de 6 mois, il est heureux comme un poisson dans l'eau ;-)
    Et quand je rempote mes Phals, maintenant je ne coupe pas systématiquement les "vieilles" racines : souvent elles font de nouvelles repousses, en fait maintenant j'essaie de laisser faire la nature et je n'utilise pas d'engrais non plus.
    Le plus dur à gérer dans ma collection ce sont les Miltoniopsis et les Oncidiums : la température et l'humidité ne sont pas top chez moi :(
    Belle semaine <3

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Mes orchidées ont un substrat bouchons de liège et écorces de pin. C'est vrai que l'hydroculture est un bon moyen pour éviter de sauver celles qui ne se portent pas très bien.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour mon amie ma donné 3 orchidée donc 2 ont quelque racines vert.Et la troisièmes les racine sont morte(pauvre petite).Voici ce que j'ai fait,j'ai couper une bouteille de plastique en deux,ensuite j'y ai placer du gravier et de l'eau avec une mèche de coton.Par la suite j'ai placé le haut de la bouteille pour former un entonnoir j'ai placé quelques morceaux de coton du substrat et l'orchidée.Vais-je réussir à la sauver.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, j'ai acheté il y a peu une phaloenopsis singolo dans un pot miniature environs 4cm de diamètre. Je l'ai rempoté dans un pot de 10cm de diamètre mais j'ai peu d'avoir fait une bétise.. Pouvez-vous me dire ce que je dois faire?
    Merci

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...